ILE GIRODET

Bourg lès Valence

ILE GIRODET

Bourg lès Valence

RETOUR
TEXTE

A l’ouest de Bourg-Lès-Valence, l’ancienne ile fluviale de Girodet est requalifiée pour devenir un lieu public animé.

L’influence du Rhône en centre-ville, la mémoire de l’insularité, nourrissent le désir de retrouver la présence d’une certaine géographie naturelle. Notre projet suit une ligne simple : tirer parti des grandes entités paysagères qui caractérisent la vallée fluviale - ripisylve et vues lointaines. La stratégie végétale, les logiques de parcours, les nouveaux usages ancrent l’île dans le vaste territoire, pour en révéler les qualités environnementales.

L’île Girodet est ici considérée comme un seul et même parc. Ses formes naturalistes et ses cordons boisés soulignent les contours oubliés de l’île. La ripisylve et les masses arborées existantes sont sculptées et/ou densifiées, leur dessin exacerbé. Cette abondance végétale inspirée des espaces naturels de la vallée rhodanienne modifie et pondère la démesure des infrastructures routières et le sentiment d’un fleuve largement canalisé.

L’écriture d’une géographie amplifiée est pour nous fondamentale : elle fait du site une évidence spatiale, une destination clairement identifiable. Elle est aussi pragmatique : elle saura s’adapter aux aléas (changements programmatiques, variations/restrictions et élargissement des périmètres, aléas du chantier…) pour apporter une qualité immédiate aux espaces publics créés.

A l’ouest, la ripisylve est interrompue en deux points stratégiques : en vis à vis d’un théâtre et dans l’axe d’une passerelle pour ouvrir le parc au fleuve et aux vues lointaines. A l’est, elle se diffuse le long d’infrastructures routières. Les allées plantées existantes évoluent en d’imposants bosquets qui abritent des éléments récréatifs et un mobilier spécifique. Cette stratégie végétale intègre les espaces fonctionnels, tel le parking du théâtre et requalifie la route départementale en véritable parkway.

Du nord au sud, le parc naturaliste relie physiquement les équipements culturels et sportifs dans une même entité. La prairie est irriguée de chemins sinueux - promenade haute, promenade basse et ramifications secondaires. Une esplanade est réinterprétée en grande pelouse, située à l’interface du parvis et d’un large quai bas. La topographie travaillée de la berge offre une étendue confortable, libérée de tout obstacle, et dont la pente douce tourne résolument le site vers le fleuve. 

data
Année :
2017 - 2019
Statut :
En cours
Programme :
Quartiers et stratégies urbaines, Parcs, Espaces publics, Jardins
Maîtrise d'ouvrage :

Ville de Bourg lès Valence

Équipe :

MDP Michel Desvigne Paysagiste
Ney & Partners Bxl, architectes (mandataire)
Eric-Pierre Menard Paysagiste
BET Oteis
Scène Publique (Eclairagiste)

Superficie :

14 ha