PLAGE DU LARVOTTO

Principauté de Monaco

PLAGE DU LARVOTTO

Principauté de Monaco

RETOUR
© RPBW
© RPBW
© RPBW
© RPBW
© RPBW
TEXTE

Le Larvotto, quartier situé à l’extrémité nord-est de Monaco, présentait jusqu’ici un front de mer fragmenté en multiples niveaux, dont les usages périclitaient après chaque été. Aujourd’hui, sa requalification simplifie et unifie ce qui était juxtaposition, pour que plage, promenade et avenue composent un espace public unitaire.

Le nouvel aménagement du Larvotto relève d’une vision large du territoire monégasque. Il s’inscrit dans la continuité du quartier Mareterra actuellement en construction, formant un ensemble cohérent sur 1,5 km de littoral. Ce projet exceptionnel par ses dimensions et sa précision, vient comme une ramification naturelle du réseau d’espaces ouverts et des cheminements piétons.

Le nouveau complexe balnéaire conçu par Renzo Piano le long de la plage du Larvotto, est couvert par une promenade longue de 500 m épousant naturellement la forme de la baie. Cette promenade haute rejoint le niveau de l’avenue Princesse Grace pour constituer un nouvel espace public de 15.000m², cadré à ses extrémités nord et sud par deux grands parvis.

Garder une uniformité de traitement sur l’ensemble de la promenade est primordiale à la lisibilité recherchée. La précision des détails, leur continuité d’écriture tenues sur de telles distances repose sur une très grande rigueur dans le dessin, le choix des matériaux, et leur mise en œuvre.

Le sol est traité dans un matériau unique : une pierre calcaire caractéristique des espaces publics monégasques. Il prolonge le vocabulaire que nous développons pour le projet de Mareterra. Le calepinage au sol suit un tracé à deux rayons de courbure permettant aux dalles rectangulaires, de dimensions variables, de se déployer parallèlement à la plage.

Une topographie nouvelle établit des continuités d’une apparente simplicité. Tandis qu’elle longe l’avenue en pente, la promenade s’étend transversalement, en porte-à-faux vers la mer. Vue depuis la plage, le nez de la dalle apparait parfaitement horizontal, portant ombre sur la façade des commerces qu’elle abrite. En contrebas, une promenade basse et ses bancs constituent le dernier seuil avant la plage de sable.

Le long de la promenade haute se déploient des alignements d’arbres et de massifs plantés. Une suite de pergolas relie, d’un parvis à l’autre, les trois accès à la plage. La canopée discontinue ponctue l'espace d'une ombre profonde. Jardinières et plantations arbustives offrent un dossier aux flâneurs assis sur les bancs face à la mer.

Leurs implantations découlent d’une interface très minutieusement calée avec les ouvrages d’infrastructure conçus par les architectes. Les dispositifs de plantations varient selon les situations : pleine terre, fosses de plantation sur dalle. Au droit du parking existant, la hauteur de terre est augmentée en formant des buttes. Les sujets plantés sont pour la plupart des arbres adultes comparables en taille aux arbres existants préservés.

Aux extrémités de la promenade haute, les parvis sont richement plantés faisant référence aux vergers et jardins luxuriants de la Côte d'Azur. Au sud, une rampe donne accès à la plage. Elle permet également de relier la promenade du littoral de Mareterra dont elle dissimule les bâtiments de la vue depuis la plage du Larvotto.

 

    

data
Année :
2016 - 2021
Statut :
Construit
Programme :
Espaces publics, Équipements
Maîtrise d'ouvrage :

État de Monaco, Direction des Travaux Publics

Équipe :

MDP Michel Desvigne Paysagiste
RPBW Renzo Piano Building Workshop (mandataire)
Deverini Architects
E & G 
Somibat
Creaplan
Oasiis
Corinthe
Tractebel
Bureau Veritas
Im Projet

Superficie :

3,3 ha